Tuile en bardage

Dans les pays modernes du début du siècle dernier, les tuiles étaient utilisées comme un revêtement de façade attrayant et durable. Aujourd'hui, de nombreux architectes font de même, car les tuiles offrent de nouvelles possibilités esthétiques pour l'architecture des façades, tant dans les bâtiments résidentiels que professionnels.

Domaine d’application

Domaine d’application

Les revêtements de façade en tuiles (en béton et en céramique) peuvent être utilisés presque partout. La texture et la couleur particulières de la tuile augmentent la latitude créative de l'architecte lors de l’élaboration de la façade.

La possibilité d'étendre le toit sur la façade augmente visuellement la surface du toit et abaisse la hauteur de la gouttière. Cela donne à la rue un aspect plus convivial.

Les façades creuses et convexes se prêtent également parfaitement à un revêtement en tuiles, à condition de tenir compte du rayon maximal du modèle de tuile. Il est préférable de faire le point à l'avance s'il y a un risque accru de dommages mécaniques. Dans ce cas, des installations supplémentaires peuvent éviter cela.

Pour plus de conseils, vous pouvez toujours contacter notre service Toiture.

Tuiles BMI Monier en bardage

Construction de la façade

Le bardage peut faire office de paroi creuse extérieure ou être installé contre un mur extérieur existant ou nouveau. La construction ressemble à celle d'une structure de toit normale avec des rails, entre lesquels il peut y avoir une isolation et, à l'extérieur, un écran de sous-toiture perméable à la vapeur et étanche à l'eau. L’écran Divoroll de BMI prévient les problèmes physiques du bâtiment.

Les contre-lattes et les lattes extra-lourdes sont posées au-dessus de l’écran. Assurez-vous que le vide d'air derrière les tuiles puisse être ventilé correctement. La ventilation maintient l'humidité dans le vide du mur et limite les dégâts en cas de vents violents et de tempêtes en égalisant la pression.

Fixez les tuiles à l'aide d'un crochet (Euro) dans la fixation de gauche et, selon le modèle de tuile, d'une ou deux vis torx en acier inoxydable et d'une rondelle en néoprène à l'endroit du chevauchement des lattes.

Dimensions

  • Le rayon d'un bardage convexe doit être supérieur à 2,4 m et correspondre au modèle de tuile.

  • Le rayon d'un bardage creux doit être supérieur à 1,6 m et correspondre au modèle de tuile.

  • Le dimensionnement des ouvertures en façades et des barrages muraux à la taille des tuiles permet d'éviter les travaux de montage et de sciage.

  • Les tuiles de rive offrent une finition solide et attrayante en cas d'un intrados. Les tuiles de bas de versant peuvent constituer une bonne finition de l'intrados au-dessus du chambranle de la fenêtre. Installez un larmier normal sous le chambranle de la fenêtre.

  • Si les accessoires standard sont trop restrictifs, BMI peut également fournir - dans la limite des possibilités techniques - des accessoires sur mesure

Mise en œuvre

Mise en œuvre

Pour de meilleurs résultats, nous recommandons que, comme pour le toit en pente, la finition de la rive avec des tuiles soit également assurée par une entreprise de couverture experte qui garantit que le revêtement répond aux exigences de performance de l’Arrêté des bâtiments.

Chez BMI Monier, nous avons des années d'expérience dans les projets où les façades sont recouvertes de tuiles en béton et en céramique.

Dans la phase préparatoire de votre projet, notre Service Toiture peut vous donner de bons conseils sur les dimensions et la physique du bâtiment de votre structure.

BMI Monier peut également vous guider professionnellement dans la phase de mise en œuvre.

Mise en œuvre des tuiles en bardage

Angles de bâtiment verticaux

Pour éviter que des charges de vent défavorables ne se produisent dans le cas d’un bardage perméable (ouvert à l'air), nous recommandons que les vides des deux façades ne soient pas en liaison ouverte l'un avec l'autre. En ce qui concerne l'égalisation de la pression des façades, la norme NF-EN 1991-1-4 indique que pour les vides qui sont directement connectés à l'extrémité, une augmentation de la charge doit être prise en compte (voir NF-EN 1991-1-4).

En effet, la surpression sur le côté au vent du bâtiment signifie que, avec un raccord de vide ouvert, la surpression peut se déplacer à travers le vide vers le côté sous le vent du bâtiment. Ainsi, la surpression dans le vide exerce une pression sur la tuile, tandis que la succion du vent tire sur la tuile. Il est donc conseillé d'ajouter une cloison barrière sur le vide à l'emplacement d'un angle de bâtiment. L'étanchéité des extrémités du vide aux angles du bâtiment peut être réalisée, par exemple, à l'aide d'une planche pour lisse de rehausse associée à une bande de mousse.

Retour à la toiture