État souhaité de la toiture

État souhaité de la toiture

État souhaité de la toiture

Avant de pouvoir décider de la conception, de la construction de la nouvelle toiture et de la manière de procéder, vous devez identifier les besoins du client et des résidents. Pour se concentrer sur l'objectif de la rénovation de la toiture, le client doit être clair sur les performances attendues. Le couvreur professionnel peut jouer un rôle de conseiller en fonction des réponses aux questions suivantes. 

Programme des exigences

  • Quelle est la durée d’exploitation restante souhaitée ?

  • Quelle est ou sera la fonction sous la toiture ?

  • Une isolation thermique est-elle souhaitable, si oui, à quel niveau ?

  • Quelle est l'importance de la durabilité dans le choix des produits de construction ?

  • Quelles sont les exigences esthétiques de ce projet ?

  • Y a-t-il déjà une préférence pour un modèle et une couleur de tuile ?

  • Faut-il prévoir des installations de nidification pour les moineaux, les martinets et/ou les chauves-souris ?

  • Quelle sera la finition des rives de toiture, du côté et de l'extrémité de la gouttière ?

  • Faut-il utiliser des systèmes d'énergie solaire et, dans l'affirmative, quel est le rendement requis ?

  • Le toit doit-il être préparé pour accueillir des systèmes d'énergie solaire à l'avenir?

  • De quelle manière l'entretien futur sera-t-il effectué et des dispositifs de sécurité pour le toit sont-ils nécessaires à cet effet?

  • Souhaitez-vous plus de lumière du jour ou plus d'espace?

  • Le bien peut-il être rénové tout en étant occupé?

BMI Monier - Van renovatie naar gewenste staat van het dak

Exigences de qualité et durabilité

La qualité minimale requise pour la construction est définie dans l’Arrêté sur les bâtiments de 2012. Pour éviter des contrôles de qualité inutiles sur les produits de construction à fournir ou parce qu'une qualité supérieure est souhaitée, le client peut vous demander de démontrer une certaine qualité. Le degré de durabilité doit également être clair. Pour garantir les objectifs de la rénovation, les deux aspects, qualité et durabilité (tant des produits que du processus), doivent être discutés.

Qualité des produits

  • Le marquage CE est requis

  • Un certificat de produit KOMO peut être exigé

  • ACV (analyse du cycle de vie)

  • Le label DUBO

Mise en œuvre

En faisant appel à un couvreur reconnu pour les travaux, vous êtes assuré d'un résultat conforme aux exigences de performance de l’Arrêté sur les bâtiments de 2012.

Garanties

Pour le client, il peut être souhaitable de demander de meilleures garanties que les garanties habituelles. Après tout, la durée de vie utile ou d’exploitation est généralement beaucoup plus longue que la période de garantie standard de 5 ou 6 ans. Vous ne voulez pas être confronté à des coûts de réparation au bout de quelques années seulement. Heureusement, BMI Monier peut vous offrir une garantie de 15 ans sur le système de toiture.

À propos de l’Arrêté sur les bâtiments

Les modifications apportées à l’Arrêté sur les bâtiments de 2012 sont en vigueur depuis le 1er janvier 2015. Ainsi, le renforcement de l'exigence du coefficient de performance énergétique (COP) à 0,4 pour les maisons est devenu définitif. L'augmentation de la valeur Rc est différenciée par section de bâtiment. Pour l'isolation thermique des sections fermées, les valeurs de Rc minimales sont de 4,5 m2.K/W pour les façades et de 6 m2.K/W pour les toitures.

Rénovations majeures

Dans le cas des transformations, une exigence minimale d'isolation relativement faible de Rc 2 m2.K/W s'applique sur le plan juridique. L’Arrêté sur les bâtiments de 2012 stipule que pour les rénovations importantes, les exigences d'isolation des nouvelles constructions s'appliquent.

On parle de rénovation majeure lorsque plus de 25 % de la surface de l'enveloppe du bâtiment va être rénovée. La surface d'une toiture en pente d’une habitation dépasse généralement 25 % de la surface totale de l'enveloppe du bâtiment. Cette disposition s'applique si la modification concerne l'enveloppe intégrale du bâtiment, le mot intégral signifiant dans ce contexte que l'ensemble du revêtement de la toiture est remplacé.

Qu'est-ce que cela signifie pour la rénovation d'une toiture en pente?

Si la rénovation d'une toiture implique le remplacement du voligeage de la toiture et que sa superficie est supérieure à 25 % de l'enveloppe du bâtiment, les exigences en matière d'isolation thermique pour les nouvelles constructions s'appliquent. Ainsi, l'exigence d'isolation de Rc 6 m2.K/W s'appliquera aussi souvent dans les rénovations.

Toutefois, si l'enveloppe intégrale du bâtiment n'est pas modifiée, une résistance thermique minimale de 2 m2.K/W est suffisante sur le plan juridique. Cela signifie donc que le maintien du voligeage existant entraîne un besoin d'isolation beaucoup plus faible. En effet, le voligeage compte dans le calcul de la résistance thermique de la toiture et en le maintenant, il n'y a pas de rénovation intégrale et l'exigence en termes de construction neuve ne s'applique pas.

Considération : remplacement total ou partiel du voligeage?

Les exigences de l’Arrêté du bâtiment donnent au client une raison supplémentaire d'évaluer si le voligeage existant doit être conservé ou remplacé.

  • S'il est complètement supprimé, vous pouvez rendre les raccords plus étanches et une belle finition blanche à l'intérieur ajoutera de la valeur aux combles.

  • Lors de la pose d'une post-isolation sur le voligeage existant, étanchéiser les raccords existants à l’air est un travail difficile et long. L'avantage est que le résident subira moins de gênes lors des travaux de la toiture.

Retour à la rénovation