Normes d'ancrage des tuiles

Alors que notre pays subit des tempêtes de plus en plus violentes ces dernières années, il est apparu clairement à quel point il était dangereux que les matériaux de couverture ne soient pas bien ancrés. En cas de mauvaise fixation, la toiture et son environnement pourraient subir des dommages considérables.

Les toitures recouvertes de tuiles BMI Monier ancrées avec des crochets pour tuiles (Euro)BMI Monier résistent bien aux tempêtes. L'égalisation de la pression par une ventilation adéquate du faîte et du pied de versant et la hauteur libre des contre-lattes jouent un rôle majeur à cet égard.

Grâce à la valeur de calcul élevée, avec les crochets pour tuiles BMI Monier, un ancrage en damier ou complet est généralement suffisant. Chez BMI Monier, nous nous chargerons volontiers du calcul pour vous. Les crochets sont spécifiques à chaque modèle de tuile et doivent être pourvus d’un rapport d'essai, préparé par un organisme indépendant, indiquant la valeur de calcul du crochet de tuile pour le modèle de tuile concerné.

BMI Monier - Stormproof verankeren

Eurocode

Depuis le 1er janvier 2012, l'Eurocode 1 partie 1-4 « charges de vent » (NEN-EN 1991-1-4) + NB (annexe nationale) est applicable. Une exigence européenne a donc été mise en application, qui définit que les pays européens peuvent calculer à l'aide de la même méthode, une méthode qui garantit que les structures peuvent résister à la pression croissante du vent. Chaque pays examine les situations locales, à l’aide d’annexes nationales.

Exigences générales

Le calcul d'ancrage basé sur la NIT240 calcule si cet effet de succion, appelé dépression (Xd), est inférieur au poids des tuiles (Wd) Wd ≤ Xd.

Conditions préalables

1. Bâtiments ouverts et fermés

La NIT240 fait la distinction entre les constructions à toit ouvert et à toit fermé. La plupart des toitures en tuiles avec un voligeage dense peuvent être considérés comme des sous-toitures fermées. La structure du toit doit répondre aux exigences de résistance et de rigidité de l’Arrêté des bâtiments.

2. Ventilation de la sous-toiture

Si la ventilation du vide de toit est adéquate, la charge de vent à calculer peut être réduite en appliquant les facteurs d'égalisation des pressions. BMI Monier suppose toujours une ventilation adéquate de la sous-toiture dans un calcul d'ancrage.

3. Hauteur du faîtage

La norme NPR s'applique aux bâtiments dont la hauteur de référence maximale (href) ne dépasse pas 20 m par rapport au niveau du sol.

4. Vide

Le vide du mur ne doit pas être en liaison ouverte avec le vide du toit. Il suffit de sceller le vide du mur avec de la laine minérale enveloppée dans une feuille d'aluminium, par exemple.

5. Film

Lors de l'application du film, veillez à ce qu'il ne puisse pas entrer en contact avec la face inférieure de la tuile. Ainsi, en cas de vent fort, le film ne pourra pas repousser les tuiles du toit. C'est une autre raison pour laquelle il est important de toujours ajouter une contre-latte supplémentaire entre le film et la latte.

6. Isolation

En cas d'utilisation de laine minérale entre les tuiles et le voligeage, par exemple comme isolation contre les bruits aériens sur un mur de séparation de la maison (barrière de laine minérale), la valeur de calcul de la résistance supplémentaire dans la bande concernée est de 400 N/m2.

7. Lisses

Les lisses doivent toujours être fixées mécaniquement (exigence : valeur de calcul 1.000 N/m1). Avec nos étriers de faîte universels, un entraxe maximum divisible de 650 mm répond à cette exigence.

8. Crochets pour tuile

Les crochets pour tuiles doivent, selon la publication BRL 1513 de SKG-IKOB, être au moins en acier inoxydable (AISI 304) ou un matériau équivalent. Pour déterminer la valeur de calcul d'un crochet pour tuile, celui-ci doit être testé par un institut indépendant selon la méthode d'essai européenne publiée dans la norme EN 14437. BMI Monier a développé un crochet pour tuile pour chaque modèle de tuile dont la valeur de calcul a été documentée dans un rapport de test indépendant.

Rénovation

Lorsqu'une toiture est rénovée, ce qui implique le retrait de tuiles de la surface du toit, les nouvelles tuiles ou les tuiles déplacées doivent être ancrées conformément à la NIT240 en vigueur.