Astrid Dupuis

Croissance de l’installation de toitures vertes dans les villes

Le tamponnage de l’eau de pluie est un grand atout de cette solution de toiture écologique
Télécharger en PDF
Photo aérienne de toitures terrasses et toitures vertes à différents niveaux en milieu urbain

Qu’il s’agisse d’un nouveau bâtiment ou d’une rénovation, la toiture verte est une solution qui présente de nombreux avantages. Non seulement elle est belle à voir, c’est aussi une solution de toiture écologique et durable. Le groupe BMI, le plus grand producteur de systèmes de couvertures de toitures plates et en pente en Europe, constate que la toiture verte gagne en popularité, surtout en milieu urbain. En effet, puisqu’elle permet de recueillir beaucoup d’eau pluie, elle contribue à l’optimalisation de la gestion de l’eau en ville. Pour les citadins, c’est une manière de contribuer à l’amélioration de l’environnement tout en bénéficiant d’un espace vert.
 
La toiture verte est un complexe de toiture multicouches dont la couche supérieure est recouverte de plantes. Si les toitures vertes se déclinent dans toutes les formes et dimensions, elles sont généralement subdivisées en deux catégories. La toiture verte extensive se compose d’une mince couche de substrat plantée de sédums et n’est pas accessible. La toiture verte intensive est réalisée avec une couche plus épaisse de terre arable qui permet la plantation de toutes sortes de plantes, voire d’arbres. On peut y aménager un véritable jardin de toiture. 

Plus de réalisations depuis 2018

Les premières traces de ce type de toiture remontent au septième siècle avec JC dans les jardins suspendus de Babylone. Dans les pays scandinaves aussi, ce genre de toiture est utilisé depuis bien longtemps. Le concept n’est donc pas neuf, mais dans notre pays son succès date de quelques années seulement. « Depuis 2018, nous constatons chez BMI Icopal une hausse des réalisations. En 2018 et 2019 nous avons posé plus de m2 de toitures vertes qu’en 2015, 2016 et 2017. Nous nous attendons à une croissance des toitures vertes pour les prochaines années. Déjà maintenant, tout projet d’envergure se voit quasi automatiquement doté d’une toiture verte. Chez les particuliers également, nous constatons un intérêt croissant en raison du tamponnage de l’eau de pluie et milieu urbain et de l’aspect écologique », raconte Peter Gielis, Account Manager chez BMI Icopal. 

Technique de construction durable en milieu urbain 

Les toitures vertes optimalisent le climat intérieur d’un bâtiment ou d’une maison en maintenant la fraîcheur à l’intérieur en été et en assurant une meilleure isolation en hiver. D’autre part, la température de la toiture baisse de 80°C sans protection à 25°C à 35° avec la protection d’une toiture verte, ce qui augmente considérablement la durée de vie de l’étanchéité de toiture. Les toitures vertes ramènent un peu de verdure dans la ville, là où le bâti a pris la place de la nature. Elles filtrent la poussière et les substances nocives de l’air et contribuent efficacement à la gestion de l’eau en milieu urbain. L’évaporation par les plantes de l’eau de pluie recueillie règle l’humidité de l’air et la température, prévient les risques d’inondations et soulage les égouts. En outre, l’effet filtrant de la toiture verte est bénéfique pour la qualité de l’eau évacuée. « L’impact d’une toiture verte est bien supérieur en milieu urbain que dans un environnement rural où la verdure est déjà bien présente, mais les avantages pour la toiture restent identiques dans les deux cas », explique encore Peter Gielis. 

Technique de construction durable en milieu urbain

Les toitures verdurisées peuvent se réaliser sur un toit plat ou en pente à condition que l’inclinaison ne soit pas supérieure à 30°. La structure de la toiture doit être calculée en conséquence. « Pour la toiture verte extensive, le poids total se situe entre 45 et 55kg/m². Pour une toiture verte intensive, cela dépend des plantations et de l’épaisseur de la couche de terre arable. La plupart des particuliers installent une toiture verte extensive tandis que les grands projets n’hésitent pas à aménager des toitures vertes intensives » raconte Peter Gielis. La pose d’une toiture verte extensive se réalise rapidement. BMI Icopal compte environ 15 minutes par m², tandis que l’aménagement d’une toiture verte intensive doit être discutée avec une entreprise de jardins. L’installation d’une toiture verte se fait idéalement au cours des périodes mars-mai ou septembre-octobre.

Le système de toiture verte de BMI Icopal

Pour les deux systèmes de toitures vertes, le succès dépend de la qualité de l’étanchéité antiracines. Comme la toiture verte demande un traitement et une composition spécifique, BMI Icopal a développé les systèmes GROEN 2000 et ICOFLOR®. Le système GROEN 2000 empêche que les racines des plantes endommagent l’étanchéité de toiture et provoquent des fuites. La couverture de toiture est donc étanche et antiracines à la fois. Sur cette étanchéité, on pose le système extensif ICOFLOR® , un panneau de végétation qui sert à la fois de couche de protection, filtration, drainage et réservoir d’eau et possède toutes les qualités pour stimuler la croissance des plantes. Ce système est léger et peut par conséquent être installé sur la plupart des structures. Il suffit d’un entretien régulier pour que tous, en milieu urbain et rural, puissent jouir d’une couverture de toiture durable, belle et écologique.